Rapport de stage : aquaculture et oxygénation

Rapport de stage : aquaculture et oxygénation

16.00 / 20
Publié le 19 oct. 2010 - Donne ton avis

La pisciculture marine du loup et de la dorade est l’une des principales activités aquacoles en Méditerranée et notamment en Tunisie. Apparue depuis les années 80, ce secteur contribue à une production nationale en produit de la mer qui ne cesse d’augmenter. Cette activité est loin d’être simple à gérer, car elle fait intégrer de nouvelles techniques et technologies poussées qui sont en train d’évoluer avec une vitesse importante. Ceci est du à la demande croissante en poissons et aux exigences du consommateur.
Parmi les références les plus cités pour désigner l’aquaculture en Tunisie pour la production de loup et de la dorade, figure la société Aquaculture Tunisienne.
L’étude réalisée au sein de cette station piscicole, a permis de décrire les modalités d’élevage intensif en bassins sur terre. L’opportunité figure en découvrant les techniques d’élevages couvrant le cycle complet du poisson allant de l’œuf à l’œuf puisque la société dispose de sa propre production en alevins.
Une autre particularité qui peut être cité, est la présence d’une usine à oxygène qui fournit une alimentation adéquate de ce gaz, considéré comme primordial pour l’élevage intensif.
En ce qui suit, on va rapporter les différentes observations et manipulations qui ont été faites concernant les techniques d’élevage de poissons avec un focus sur le système d’oxygénation en bassin.
Ce rapport comporte alors deux principales parties, la première présente des principes générales pour l’élevage du loup et de la dorade en abordant certaines normes techniques, zootechniques, et sanitaires.
La deuxième partie aborde une problématique spécifique au système d’élevage intensif dans les bassins, qui est le suivi et l’amélioration de l’oxygénation. Cet intrant est considéré comme capital pour assurer la croissance des animaux et notamment la couverture des besoins liés à la digestion. On s’est intéressé au coté technique de ce facteur tout en considérant les aspects économiques qui lui sont liés.

Photo de profil de Anonyme
Fiche rédigée par
Anonyme
40 téléchargements

Ce document est-il utile ?

16 / 20

Contenu de ce document de Biologie > Biologie

Plan :

Partie A : Technique d’élevage :……………………………………………………………………………………….2
I. Présentation générale …………………………………………………………………………………………….2
II. Les espèces élevées ………………………………………………………………………………………………..2
III. Les unités d’élevage : ……………………………………………………………………………………………..3
1. Ecloserie : ………………………………………………………………………………………………………..3
1.1 unité de reproducteurs………………………………………………………………………………….3
1.2 unité de phytoplancton et de zooplancton…………………………………………………….4
1.3 unité d’élevage larvaire ……………………………………………………………………………….4
1.4 unité de sevrage et nurserie …………………………………………………………………………5
2. Unité de prégrossissement ……………………………………………………………………………….6
3. Unité de grossissement..………………………………………………………………………………………7
IV. Normes d’élevage :..………………………………………………………………………………………………….7
1. Approvisionnement en eau …………………………………………………………………………..7
2. Maitrise de la charge : tri et transfert ………………………………………………………….9
3. Entretien ………………………………………………………………………………………………….….10
4. Abattage ……………………………………………………………………………………………………..11
V. Normes zootechniques ……………………………………………………………………………………………11
1. Mode d’alimentation et de distribution.………………………………………………………11
2. Nature et composition de l’aliment …………………………………………………………….12
3. Indicateurs zootechniques ……………………………………………………………………….….14
VI. Normes sanitaires : ………………………………………………………………………………………………...14
1. Suivis sanitaire………………………………………………………………………………………….….14
2. Traitements …………………………………………………………………………………………………15
PartieB :Suivi et amélioration technico-économique du système d’oxygénation ..............16
I. Estimation de la consommation en oxygène selon les besoins biologiques ……………..16
II. Bilan d’oxygénation en bassin type raceway…..…………………………………………………………17
III. L’oxygène dans l’eau : diffusion et dissolution et indicateur d’oxygénation …………….18
IV. Technologies d’oxygénation : mesure, suivi et régulation ……………………………………….19
V. Expérience : oxygénation ; diagnostic et revis………………………………………………………….12
1. Homogénéisation de l’oxygène dans le bassin : ……………………………………..23
2. Rentabilisation de l’utilisation de l’oxygène ………………………………………..26
3. Conclusion pour l’expérience


1 commentaire


Anonyme
Anonyme
Posté le 22 déc. 2010

impossible de le l'ouvrir !!!!
dommage

Il faut être inscrit pour télécharger un document

Crée un compte gratuit pour télécharger ce document

Je m'inscrisOU

J'ai déjà un compte

Je me connecte