Les puits édaphiques

Les puits édaphiques

Publié le 20 janv. 2011 - Donne ton avis

Le développement de l’agriculture au cours des siècles et des décennies passés a entraîné la consommation des stocks de carbone dans le sol créés pendant une évolution à long terme. Dans la plupart des sols cultivés, cela a conduit à une réduction de la productivité des terres en relation avec la dégradation et la désertification des terres. Il est établi que ce processus est réversible et on a démontré que c’était faisable mais seulement si le type d’agriculture est changé. Le Protocole de Kyoto et les facilités en faveur de la séquestration du carbone dans les sols sont de bonnes opportunités pour le faire. Les sols pourraient séquestrer à peu près 20 Pg de carbone en 25 ans soit plus de 10% de l’émission globale.
Les terres cultivées, les prairies et les forêts ont un potentiel pour séquestrer du carbone et il existe un grand nombre de pratiques culturales capables d’accroître le stockage du carbone du sol et la productivité comme le montre notre système de culture qui associe le non-labour, les couvertures végétales mortes, les engrais verts et la permaculture. Ces bénéfices incluent, en dehors de la séquestration du carbone, de meilleurs récoltes, un accroissement de la sécurité alimentaire en particulier pour les années sèches, des coûts moindre avec une économie de temps au cours de l’année et requière moins d’énergie fossile pour les machines agricoles. Ces bénéfices résultent du fait que la matière organique détermine une cascade de propriétés ou de fonctions relatives aux propriétés du sol, à l’effet de tampon, à la résilience et à la durabilité.

Photo de profil de Anonyme
Fiche rédigée par
Anonyme
8 téléchargements

Ce document est-il utile ?

-- / 20

Contenu de ce document de Biologie > Biologie

Plan :

A - INTRODUCTION
I – Contexte de l’étude
1 – Le phénomène de l’effet de serre
2 – Le protocole de Kyoto
3 – Quelques outils existants
3.1 le bilan carbone
3.2 l’outil planète
II – La tendance générale de la séquestration du carbone dans les sols
1 – les terres cultivées
2 – les forêts et prairies
III – Principales implications pour l’agricultures
1 – Evaluation du stockage de carbone
2 – Diminution de la perte en carbone
3 – Augmentation des intrants en matières organiques pour le sol

B – PROPOSITION D’UN SYSTEME DE CULTURE
I – les principales méthodes pour la séquestration du carbone
1-le non labour
2-la couverture végétale et les engrais verts
3- les rotations
II – le système de culture
1- La parcelle en jachère
2- La parcelle 1
3- La parcelle 2
4- La parcelle 3
III- Résultats et comparaison avec un système conventionnelle
IV - Conclusion


Il faut être inscrit pour télécharger un document

Crée un compte gratuit pour télécharger ce document

Je m'inscrisOU

J'ai déjà un compte

Je me connecte