La phytoremédiation des métaux lourd

La phytoremédiation des métaux lourd

16.00 / 20
Publié le 19 mars 2011 - Donne ton avis

L\'utilisation des espèces de plantes pour le nettoyage des sols et les eaux pollués appelées phytoremédiation a gagné un intérêt croissant depuis la décennie passée, comme étant une technologie émergente rentable. Beaucoup d\'études ont été entreprises dans ce domaine durant les deux dernières décennies. De nombreuses espèces de plantes ont été identifiées et examinées pour leurs caractéristiques dans l\'absorption et l\'accumulation de différents métaux lourds. Des mécanismes d\'absorption de métaux aux niveaux de plantes entières et cellulaires ont été étudiés.

Photo de profil de Anonyme
Fiche rédigée par
Anonyme
27 téléchargements

Ce document est-il utile ?

16 / 20

Contenu de ce document de Biologie > Biologie

Plan :

I- Les métaux lourds
1°) Définition
2°) Origines des métaux lourds
a) Les sources naturelles
b) Origines anthropiques
c) Exemples
d) Le cas de la contamination diffuse des eaux en France
3°) Comportement des métaux lourds dans les eaux
a) Spéciation
b) Mobilité
c) Phytodisponibilité et absorption
4°) Les risques


II- La phytoremédiation
1°) Définition
2°) Les différentes techniques
a) Phytostabilisation
b) Phytodécontamination
i ) Phytodégradation
ii ) Phytovolarisation
iii ) Phytoextraction
iv ) Rhozofiltration
3°) Exemple de dépollution hors site


1 commentaire


Anonyme
Anonyme
Posté le 28 juil. 2013

les métaux sont des polluants dangereux s'ils
dépassent les taux naturels, outre la organisme chargé de la préservation et la conservation de l'environnement doivent agir pour rendre notre environnement saine et propre

Il faut être inscrit pour télécharger un document

Crée un compte gratuit pour télécharger ce document

Je m'inscrisOU

J'ai déjà un compte

Je me connecte