L'oeil : structure, origine, propriétés physiques

L'oeil : structure, origine, propriétés physiques

12.00 / 20
Publié le 1 mars 2011 - Donne ton avis

I- La structure de l\'oeil

L\'oeil, ou globe oculaire, est une structure creuse de forme globalement sphérique. Il se compose de tuniques, d\'un cristallin et de liquides.

La tunique la plus externe est la sclérotique, qui est formée d\'un tissu conjonctif dense et peu vascularisé, et rempli ainsi un rôle de protection de l\'oeil. Du côté antérieur, cette sclérotique est remplacée par la cornée, transparente. C\'est cette cornée qui permet la pénétration des rayons lumineux dans le globe oculaire. Elle est de plus riche en fibres nerveuses nociceptives : le contact avec un objet induit le clignement de l\'oeil et la sécrétion lacrymale (\"larmes\"), protégeant ainsi l\'oeil des contacts et des attaques bactériennes.

Plus interne que ces enveloppes essentiellement protectrices se trouve la tunique vasculaire, formée de trois parties : la choroïde, le corps ciliaire et l\'iris. La choroïde est une membrane fortement vascularisée, et pigmentée en brun par des mélanocytes. Le corps cilaire est essentiellement formée de muscles lisses qui, grâce à leurs contractions, modifient la forme du cristallin et permettent ainsi l\'accomodation. L\'iris est la partie colorée et visible de l\'oeil ; composé de muscles lisses, il permet de contrôler la taille de la pupille (qui est son ouverture centrale) et donc les rayons lumineux pénétrant dans le globe oculaire : il joue un rôle de diaphragme.

La tunique la plus interne est la rétine, composée de deux couches. La couche pigmentaire (externe) empêche la lumière de diffuser dans l\'oeil. La couche interne est une structure nerveuse, composée de nombreux photorécepteurs (cônes et bâtonnets) et de cellules traitant et acheminant l\'information visuelle vers le cerveau. Cette structure fait partie du système nerveux central.
Les fibres nerveuses efférentes sortent de l\'oeil par le nerf optique. Au niveau de ce point de sortie, la rétine est tout naturellement interomptue : c\'est la tache aveugle (car ne pouvant capter aucun stimulus lumineux, de part l\'absence de photorécepteurs). A proximité de cette tache aveugle se trouve la tache jaune (comportant une fossette centrale, la fovéa), qui est le point de la rétine avec la meilleure acuité visuelle : c\'est là que les rayons lumineux arrivent directement, avec le moins d\'interférences, et c\'est là que la densité de photorécepteurs est la plus importante.

Photo de profil de Anonyme
Fiche rédigée par
Anonyme
14 téléchargements

Ce document est-il utile ?

12 / 20

Contenu de ce document de Biologie > Biologie

Plan :

1. Modèle de l’œil
1.1. Description de l’œil
2. Rôle de l’iris
L’accommodation
3.1. Qu’est ce que l’accommodation ?
4. Les défauts de l’œil et les corrections
4.1Myopie
4.2.Hypermétropi
4.3.Presbytie


3 commentaires


Anonyme
Anonyme
Posté le 30 déc. 2014

Cours très intéressant, bien organisé

Anonyme
Anonyme
Posté le 2 mars 2011

ljdzlj

erveuses efférentes sortent de l'oeil par le nerf optique. Au niveau de ce point de sortie, la rétine est tout naturellement interomptue : c'est la tache aveugle (car ne pouvant capter auc

Anonyme
Anonyme
Posté le 2 mars 2011

ce cours contient le droit pénal des affaires, toutes les sanctions que les délinquants et les criminels en col blancs subiraient pour leurs infractions et comment pouvoir éviter ce genre de criminalité.

Il faut être inscrit pour télécharger un document

Crée un compte gratuit pour télécharger ce document

Je m'inscrisOU

J'ai déjà un compte

Je me connecte