Le glutamate neurotransmetteur - Biologie PACES

Le glutamate neurotransmetteur - Biologie PACES

Publié le 10 mars 2015 - Donne ton avis

Le glutamate est la forme ionisée de l'acide glutamique, un acide aminé non essentiel , sa formule brute est C5H9NO4 et sa masse molaire est de 147.1 g/mol. Il joue un rôle primordial dans le fonctionnement cérébral. Pratiquement tous les neurones excitateurs du système nerveux central sont glutamatergiques. On estime qu’il est libéré par plus de la moitié des synapses cérébrales. Enfin il est intéressant de noter que lors de lésions nerveuses, les concentrations élevées de glutamate qui peuvent s’en suivre sont toxiques pour les neurones. Pour présenter ce neurotransmetteur nous allons nous baser sur les cinq critères d’Eccles.

Photo de profil de Anonyme
Fiche rédigée par
Anonyme

Ce document est-il utile ?

-- / 20

Contenu de ce document de Biologie > Biologie

• Partie 1 - Synthèse
Le glutamate est un acide aminé qui ne peut franchir la barrière hématoencéphalique. Il doit donc être synthétisé dans les neurones à partir de précurseurs locaux. Il existe deux voies de synthèse du glutamate par les neurones.
[...]

• Partie 2 - Présence présynaptique et libération
Le glutamate est synthétisé dans le cytoplasme présynaptique et est stocké dans des vésicules synaptiques, par des transporteurs dénommées VGLUT. On ne peut définir de spécificité spatiale quant aux neurones glutamatergiques car ils sont présents dans pratiquement toutes les régions du cerveau.
[...]

• Partie 3 - Récepteurs postsynaptiques
Il existe six types de récepteurs glutamatergiques, trois d’entre eux étant ionotropes et les trois autres métabotropes.
Les récepteurs ionotropes sont les récepteurs NMDA, les récepteurs AMPA et les récepteurs du kaïnate. Leur nom vient des agonistes qui les activent. Ces trois types de récepteurs laissent passer de façon non sélective, le Na+, le K+.
[...]

Les récepteurs métabotropes sont les récepteurs mGluR, il en existe trois types. Ils modulent les canaux ioniques post-synaptiques de façon indirecte. Chaque type de récepteurs sont couplés à des voies intracellulaires différentes et possède des sensibilités aux agents pharmacologiques différentes.
[...]

• Partie 4 - Inactivation
Le glutamate n’est pas métabolisé et il n’est pas capté par des récepteurs post-synaptique ou présynaptique. Son évacuation de la fente synaptique dépend donc uniquement de récepteurs situés sur la membrane des cellules gliales, les EAAT. Une fois à l’intérieur des cellules gliales, le glutamate va être métabolisé en glutamine qui sera elle-même retransformée en glutamate à l’intérieur des neurones.

QUIZZ


Il faut être inscrit pour télécharger un document

Crée un compte gratuit pour télécharger ce document

Je m'inscrisOU

J'ai déjà un compte

Je me connecte