La recherche de parentés chez les vertébrés

La recherche de parentés chez les vertébrés

20.00 / 20
Publié le 28 févr. 2009 - Donne ton avis

Cours de Biologie, niveau Lycée, sur la recherche de parentés chez les vertébrés et l'établissement de phylogénies.

Extrait :

Les ressemblances morphologiques et anatomiques sont de bons indices pour établir des parentés entre les êtres vivants. Toutefois, toute ressemblance n'est pas obligatoirement le signe d'un lien de parenté : il faut distinguer que les organes présentent le même plan d'organisation, occupent la même place dans l'organisme et aient le même développement embryonnaire pour que l'on puisse dire que les espèces sont apparentés. On dit alors que les organes sont homologues.(...)

Les arbres phylogénétiques ne reflètent pas une généalogie : ils ne cherchent pas une relation d'ancêtre à descendant. Autrement dit, l'ancêtre commun n'est pas un fossile reconnu, identifié comme tel. Il est reconstitué : il possède les caractères dérivés communs aux espèces dont il est l'ancêtre et également les caractères des ancêtres communs des groupes dont il fait lui-même parti. (...)

Plan :

Les critères permettant d'établir des phylogénies

  • Caractères anatomiques et morphologiques
  • Caractères embryologiques
  • Caractères moléculaires

L'établissement de phylogénies

  • Etat primitif et état dérivé
  • Construction d'un arbre phylogénétique
  • Groupe monophylétique

Photo de profil de Anonyme
Fiche rédigée par
Anonyme
53 téléchargements

Ce document est-il utile ?

20 / 20

1 commentaire


Anonyme
Anonyme
Posté le 27 janv. 2011

Je trouve ton document super et très instructif !

Il faut être inscrit pour télécharger un document

Crée un compte gratuit pour télécharger ce document

Je m'inscrisOU

J'ai déjà un compte

Je me connecte